Bénéficiez de -10% sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter.

    • Votre panier est vide.

Bénéficiez de -10% sur votre première commande en vous inscrivant à notre newsletter.

  • 0
    • Votre panier est vide.
Nos cache-pots rose en céramique (3)

Aussi splendides que fragiles, les calathea font partie des plantes incontournables de nos intérieurs. En effet, difficile de ne pas craquer devant leurs feuillages graphiques tous plus beaux les uns que les autres ! Dès que mon regard se pose sur l’une d’entre elles, mon petit coeur de plant-addict en tombe raide dingue ! Mais, on peut vite avoir l’impression que ce beau feuillage un cadeau empoisonné.

En effet, ce type de plante reste néanmoins difficile à satisfaire pleinement. J’ai moi-même mis du temps à bien cerner leurs besoins. Mais après beaucoup de recherches, de tests et d’expérimentations, j’ai enfin percé le secret pour rendre les calathea pleinement heureux.

Alors, quels soins faut-il leur apporter ? La réponse, dans cet article.

Quel substrat et quel pot privilégié pour un calathea ?

Les calatheas apprécient un substrat drainant mais qui possède quand même une bonne rétention d’eau. Alors, n’hésitez pas à composer vous-même votre mélange en optant pour un terreau pour plantes d’intérieur, auquel vous pouvez ajouter l’amendement de votre choix. Cela permettra de faciliter le drainage, tout en aérant la terre.

Pour ma part, j’utilise un mélange constitué majoritairement de terreau pour plantes d’intérieur, avec un petit peu d’écorces de pin et un chouia de perlite.

Concernant le type de pot à utiliser, je vous conseille de vous tourner de préférence vers un pot de culture en plastique percé. En effet, ce matériau est davantage adapté à ce type de plantes, car il retient plus longtemps l’humidité du substrat.

Quelle est l’exposition idéale pour mon calathea ?

Les calatheas sont des plantes qui s’épanouissent pleinement lorsqu’elles sont exposées à une lumière modérée. Il est donc tout à fait possible de les placer en retrait de vos vitres ou fenêtres.

Attention, lumière modérée ne signifie pas lumière faible. Si vous constater que sa croissance stagne et que votre plante est assez éloignée de sa source de lumière, n’hésitez pas à l’en rapprocher (notamment en hiver). Cela peut faire toute la différence !

Il est également essentiel de protéger leur feuillage des rayons directs du soleil qui risquent de fortement brûler leurs délicates feuilles.

Comment arroser un Calathea ?

Préférez une eau d’arrosage de qualité

Quand on parle de l’arrosage des calatheas, le type d’eau que l’on utilise a vraiment toute son importance ! Même si pas mal de plantes sont satisfaites par l’eau du robinet, ce n’est pas le cas pour de nombreux calatheas. En effet ils sont, en règle générale, plus sensibles à la dureté et à la qualité de l’eau. Si votre calathea souffre d’un problème dû à la dureté de l’eau, il vous le fera savoir, car ses feuilles auront tendance à jaunir sur les bords. Pour améliorer la qualité de l’eau d’arrosage de votre calathea, 3 solutions s’offrent à vous :

  • Solution n°1 : récolter de l’eau de pluie et l’utiliser pour l’entretien de votre calathea
  • Solution n°2 : recourir à de l’eau filtrée
  • Solution n°3 : utiliser l’eau du robinet en la laissant reposer 24 heures environ (même plus si vous le souhaitez). Surveillez ensuite attentivement le feuillage de votre plante (apparition de tâches jaunes) pour vous assurer que cette méthode lui est bien adaptée.

Maintenez son sol humide

Les calatheas sont des plantes tropicales qui aiment vivre dans un sol maintenu humide mais jamais détrempé. Leur système racinaire est délicat, il faut donc éviter de l’endommager. Cet équilibre peut être difficile à trouver, alors voici trois règles essentielles à retenir pour éviter à votre calathea tout stress :

  • Règle n°1 : mettre en place en bon drainage en aérant le terreau de votre plante
  • Règle n°2 : arroser régulièrement quand la terre commence à sécher en surface.
  • Règle n°3 : ne jamais laisser le substrat de votre calathea sécher complètement.

Pour obtenir un accès à nos guides d’entretien gratuits et recevoir chaque jeudi du contenu exclusif pour vous aider à chouchouter vos plantes, je vous invite à vous inscrire à notre newsletter. Vous pourrez ainsi bénéficier de 10% de réduction sur notre boutique en ligne d’accessoires pour plantes d’intérieur.

Quels sont leurs besoins en hygrométrie et comment les satisfaire ?

Les calatheas sont très sensibles au manque d’humidité ambiant. Ils vous le feront tout de suite savoir d’ailleurs ! En effet, les pointes et les rebords de leur feuillage auront tendance à sécher lorsque le niveau d’humidité qui les entoure est insuffisant.

Afin de leur maintenir un bon niveau d’hygrométrie, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • positionner votre pot sur un plateau ou une grande coupelle remplis de billes d’argiles (ou de pierres décoratives) et d’eau. Les billes d’argiles vont alors restituer l’eau dans l’air en séchant, créant ainsi une atmosphère humide autour de votre calathea.
  • placer un humidificateur à proximité de votre plante et mettez-le en route entre 10 et 20 minutes tous les jours. Cette méthode reste la plus efficace pour offrir aux calatheas le degré d’hygrométrie dont ils ont besoin.
  • brumiser régulièrement le feuillage de votre plante (en complément des 2 premières solutions) et pensez à nettoyer le feuillage de vos plantes au jet d’eau (une fois par mois). Ces gestes vous permettront de prevenir l’apparition de nuisibles sur vos plantes.

Pour en savoir plus sur ma routine préventive anti-nuisibles : un article complet à ce sujet est disponible ici.

Vous venez d’acheter un Calathea et vous recherchez un vaporisateur chic et pratique pour son entretien ? Découvrez les vaporisateurs disponibles sur notre shop :

Comment embellir votre Calathea ?

En la matière, ce qui fait toute la différence, c’est un cache-pot ! Vous pouvez ainsi opter pour des cache-pots en céramique aux couleurs douces ou au détails délicats. Découvrez d’ailleurs notre sélection d’accessoires disponibles sur mylittleplant.fr, la boutique des plant-addicts :

En résumé

Les calatheas sont des plantes délicates, parfois difficiles à apprivoiser. Leur entretien peut donner du fil à retordre, même s’il y a des variétés plus faciles à entretenir que d’autres. Certains calatheas ont d’ailleurs besoin d’un temps d’adaptation plus longs à leur nouvel environnement.

Humidité, qualité de l’eau, arrosage régulier et lumière modérée sont les 4 clés de leur bien-être dans nos intérieurs. Mais avant tout, ce sont des plantes qui ont besoin de beaucoup d’amour et d’attention.

On finit toujours par les aimer encore plus chaque jour, malgré leur grande sensibilité.

Nos fiches d’entretien récapitulatives :

Retrouvez-nous sur Instagram pour des conseils quotidiens :

Prenez bien soin de vos protégées et surtout de vos calatheas !

A bientôt sur le shop !

Aurélie de My Little Plant

Comments(5)

  1. Mélanie

    Bonjour, j’ai effectivement eu un coup de coeur pour ces plantes, je les ai aussi choisi car non toxiques pour les animaux. Malheureusement je ne me doutais pas de l’entretien qui fallait leur apporter. J’essaie tant bien que mal de les vaporiser. J’ai pu voir sur des chaînes YouTube que l’humidificateur était très utile pour cette variété. Est ce indispensable ? Car mon chéri craint qu’un environnement trop humide pour nous ne soit pas bon. Déjà qu’il a du mal avec ma nouvelle passion, il ne conçoit pas que j’achète quelque chose spécifique pour mes plantes. Et je les vois sécher petits à petits… Je suis très déçue. Hier l’une d’entre elle avait carrément une tige qui tombait alors je l’ai douché et fait la même chose pour les autres, elles ont tout de suite changés de mine mais ça n’empêche pas que les feuilles les plus petites succombent. La Calathea velour (nom en W que je ne sais jamais comment écrire ) à fait une nouvelle feuille, j’étais aux anges ! Mais elle a poussé avec une partie déjà séchée… Je suis en train de les tuer 😭 aidez moi..

    1. mlp_admin

      Bonjour,
      Je te remercie pour ton commentaire sur cet article. Effectivement, les calatheas sont des plantes assez exigeantes et très sensibles aux conditions dans lesquelles elles vivent. Oui, de part mon expérience, je peux te dire qu’avoir une humidificateur change totalement la donne. Généralement, les vaporisateurs et les douches ne suffisent pas à leur apporter un taux d’humidité suffisant.
      Personnellement, je mets en route mon humidificateur 20 minutes par jour tous les matins, c’est amplement suffisant et cela n’affecte en rien la qualité de notre air intérieur.
      Avant d’investir dans un humidificateur, tu peux en complément de tes vaporisations quotidiennes mettre un plateau de billes d’argile avec de l’eau en dessous de tes calatheas. L’eau en s’évaporant va créer un environnement humide autour de tes plantes et parfois cela peut suffire à les satisfaire, tout dépend du taux d’humidité déjà présent dans ton intérieur.
      J’espère que j’ai pu t’être utile, n’hésite pas à me recontacter si tu as besoin de plus de précision.
      Aurélie, My Little Plant

  2. Magali

    Bonjour Aurélie,
    Merci pour cet article très complet 👏🏼
    J’envisage d’acheter un calathea mais je le demande s’il pourrait se plaire dans mon salon orienté nord donc peu lumineux et en étant assez loin de la fenêtre ou si vraiment ce ne sera pas assez lumineux pr qu’il s’épanouisse ?
    Quelles sont les variétés les moins difficiles d’après toi ?
    Côté humidité j’ai un diffuseur d’huile essentielle, est ce qu’il faut forcément s’en servir qu’avec de l’eau ou tu penses que quelques gouttes d’huiles essentielles ne sont pas gênantes ?
    J’hésite avec une monstera sinon, certaines personnes en ont dans des pièces au nord et elles s’y plaisent bien mais j’ai vu sur ton compte qu’il leur fallait quand même de la lumière alors je ne sais plus 😅
    Merci d’avance pour tes précieux conseils 😊

    1. mlp_admin

      Coucou,
      Merci beaucoup pour ton petit mot.
      Comme les Calatheas sont des plantes qui apprécient l’ombre, je pense que l’exposition et l’emplacement que tu envisages semble adéquat au bon développement de ce type de plante.
      Les calatheas les moins difficiles sont, selon moi, les zébrina, les roseo picta et les marantas (qui ne sont pas à proprement parler des calatheas mais qui appartiennent à la même famille et qui ont des besoins très similaires).
      Un diffuseur d’huile essentielle semble parfait pour apporter à ta future plante, le niveau d’humidité dont elle a besoin. Tu pourras sans soucis y ajouter aussi des huiles essentielles sans que cela ne pose problème.
      Tu peux éventuellement installer une monstera dans ton salon , mais comme tu es exposé nord, il faudra la placer près de ta fenêtre pour qu’elle reçoive le plus de lumière possible si tu souhaites qu’elle s’épanouisse. Ce sont des plantes qui effectivement peuvent vivre dans des conditions plus sombres mais qui révèlent leur plein potentiel quand elles sont baignées d’une lumière vive.
      Merci à toi pour ton message, j’espère que j’ai pu t’aider 😉

      1. Magali

        Merci beaucoup pour ta réponse et tous tes précieux conseils 🙏🏻😊
        Je vais tenter l’aventure calathea dans un premier temps et je verrai ensuite pour une monstera 😁

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *